Votez pour franceos en tant que producteur de blocs !
BP ID : franceosysbpComment voter ?
franceos API : https://api.franceos.fr

6. Focus sur le financement, la gouvernance et la performance d’EOS

franceos

Bitcoin a permis de démontrer qu’il était possible de faire fonctionner un réseau décentralisé et d’y faire circuler de la valeur grâce à un subtil équilibre d’incitations économiques entre ses participants. EOS va beaucoup plus loin en permettant de déployer des applications décentralisées sur son réseau. Il y a cependant des différences notables entre les deux protocoles :

  • Les mineurs, sur Bitcoin, se rémunèrent avec des frais. Sur EOS, il n’y a pas de frais. Les minters se rémunèrent grâce à l’inflation ;
  • La gouvernance sur Bitcoin implique 100% des nœuds du réseau – s’ils veulent bien participer – alors que seuls les 21 délégués ont le droit de produire des blocs sur EOS.

Dans cet article, nous allons explorer plus en détails les mécanismes permettant de financer la blockchain d’EOS et de la gouverner.

Financement de la blockchain et récompense :

Comme la majorité des blockchains ouvertes, les producteurs de blocs et les validateurs sont récompensés à travers l’inflation. Sur EOS :

  • Le taux d’émission monétaire est plafonné à 5 % par an. Il peut être modifié (à la baisse seulement), comme c’est le cas sur Steemit.
  • Sur ces 5 %, un cinquième des fonds est alloué aux producteurs de blocs.
  • Sur ce cinquième, le quart revient aux 21 délégués, et les trois quarts restants vont aux délégués en stand-by qui génèrent au moins 100 EOS par jour.
  • Les producteurs de blocs sont rémunérés au prorata de leur capital mis en jeu.
  • La partie restante des 5 % d’inflation sera allouée aux développements futurs d’EOS, qui seront approuvés par le vote des délégués, à la façon de la gouvernance de Dash.

DPoS - Récompenses

L’idée est de financer à la fois les 21 producteurs de blocs actifs, mais aussi ceux qui sont sur la liste d’attente, de façon à pouvoir couvrir les frais de maintenance d’une infrastructure connectée en permanence au réseau.

Gouvernance et mise à jour du protocole EOS

La gouvernance d’EOS repose sur les délégués élus par les détenteurs du token. La mise à jour du protocole est effectuée selon les modalités suivantes :

  1. Un changement est proposé par un producteur de bloc. Il doit recueillir l’approbation de 17 délégués sur 21.
  2. L’approbation de 17 délégués sur 21 doit être maintenue durant 30 jours.
  3. Les producteurs de blocs doivent alors adopter les changements du code source et soumettre ce dernier sur la blockchain.
  4. Le changement doit encore être approuvé par au moins 17 délégués sur 21 durant 30 jours consécutifs de plus.
  5. Tous les nœuds complets ont alors une semaine pour adopter les changements.
  6. À la fin de ce délai, les nœuds qui ne suivent pas le nouveau protocole sont automatiquement exclus.

DPoS vs PoW - Gouvernance

Performances

L’idée d’EOS et de son DPoS est donc de minimiser le nombre de producteurs de blocs, afin d’assurer une propagation très rapide de l’information. Avec seulement 21 délégués, les performances avancées par l’équipe de Block.one sont extrêmement impressionnantes :

  • Absence de frais de transaction ;
  • Délai inter-blocs de 3 secondes ;
  • Débit allant jusqu’à plusieurs centaines de milliers de transactions par seconde ;
  • Possibilité de mettre à jour les applications décentralisées déployées sur EOS très facilement ;
  • Possibilité de réparer les bugs ou de retrouver l’accès perdu à un compte ;
  • Parallélisation des tâches ;
  • Gouvernance flexible, transparente et démocratique.

DPoS vs PoW vs PoS - Comparaison

Articles connexes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.